C.Schaeli / Indonésie 1967

Exemple de facilitation en action

/ Réalisations

 

Exemple

Réflexion stratégique d'un
organisme communautaire au Québec
(réalisation: 11/2012)

But: établir un nouveau plan d'action pour 2013-2018
Durée: une journée (8 heures de travail)
Nombre de participant-es: 13

Journée particulièrement ludique et dynamique, tournée vers le futur. Après de nombreuses années de consolidation et énormément de travail, la situation actuelle est enfin stable et permet d'envisager de véritables plans d'avenir. Mais le futur fait aussi peur. Que nous réserve le changement? L'enjeu du nouveau plan d'action est d'être suffisamment fort et énergisant pour porter l'équipe dans la confiance vers une nouvelle page de son histoire.

L'action:
La séquence proposée a été de faire le tour du passé de l'organisme, de dresser le portrait de son environnement présent, de ses forces et des écueils prévisibles sur son chemin, puis de rêver un futur idéal avant d'écrire finalement le plan d'action à proprement parler.

Un tel tour d'horizon permet de prendre le temps de voir ce qui a été fait, de repérer des schémas positifs ou négatifs, des éléments qui peuvent être ainsi mis en lumière pour en renforcer certains et en atténuer d'autres. En plus d'augmenter le niveau général d'information et de connaissance, cela permet en outre à l'équipe de se rendre compte du chemin parcouru et de remercier les personnes qui se de sont fortement impliquées pour la bonne marche de la structure et pour son développement.

Dans une partie suivante les participant-es rêvent un futur en détaillant les étapes qui y ont mené. Il ressort de cet exercice que certains des points actuellement les plus problématiques sont aussi les leviers les plus forts vers un futur exaltant et des changements extrêmement encourageants, dès lors qu'ils peuvent être imaginés comme ayant été dépassés. Il s'agit là d'un point crucial qui permet de renverser fondamentalement la logique habituelle de résolution des problèmes vertigineux qui se dressent devant nous.

Les actions concrètes découlent ensuite tout naturellement, une fois ce solide travail d'approche effectué. Elles sont ordonnées en axes de travail et couvrent un très large spectre, car en plus de se préoccuper de la bonne marche opérationnelle de la structure, la mise en oeuvre du plan d'action doit aussi renforcer l'inclusion de l'organisme dans son environnement local et régional.

Conclusion:
Le schéma habituel est de se précipiter sur les solutions. Dans ce cas, le tour d'horizon a permis de bâtir un socle commun solide, en comblant les lacunes d'information des unes et des autres, sur lequel le futur a pu être envisagé sereinement (et avec audace!). Une des préoccupations du facilitateur est d'encourager les participant-es à expliciter leurs positions, ceci dans le but de réduire les tensions et d'établir de manière aussi évidente que possible les divergences et les points d'accord. Au final, le fait que le plan d'action ait pu être écrit en une heure à peine montre que l'on peut travailler plus vite et en toute confiance lorsque l'on sait où chaque personne se situe et que l'on connait bien la situation générale.

 

Réalisations récentes

logo Journées des alternatives urbaines

Journées des alternatives urbaines / JAU
Accompagnement du comité d'organisation (comme chef de projet) pour l'édition 2015 des JAU

logo Bâtard, le festival

Bâtard festival - Bruxelles
Open Space (Forum Ouvert), 2 jours

logo Droit de rester pour tou-te-s

Collectif Droit de rester
Journées de réflexion stratégique

logo FCLR

FCLR - Fédération des centres de loisirs et de rencontre - GE
Atelier participatif de formation

logo Bénévolat-Vaud

Bénévolat-Vaud, Centre de compétences pour la vie associative
Modération d'un forum public

logo TSANTSA

TSANTSA, revue de la Société Suisse d'Ethnologie
Retraite - réflexion stratégique

 

Maintenant que vous savez ce qu'est la facilitation, découvrez le tarif libre!